Expo photographique – Fensch #1

Familiers et intemporels ; tels pourraient être ces clichés au regard des habitants de notre coin de Moselle. Pourtant, lentement mais sûrement, ce paysage disparaît. Que l’objet même (haut-fourneau, château d’eau, laminoir, usine, bureau, habitat) soit démoli ou transformé, que le décor change et rien ne sera plus jamais comme avant. La photographie a cette vertu de conserver les choses, le détail, une perspective, un sujet en soi, une scène. C’est un des buts de cette série consacrée aux abords de la Fensch. L’idée est moins de saisir l’anecdote que d’inventorier, et de conserver les choses encore en lien avec l’histoire à peine éteinte des mines et de la métallurgie.

Il n’est pas dit qu’une collection, aussi rigoureuse soit-elle, ne laisse pas un peu de place à un certain parti pris. Et en matière de photo, celui esthétique est le plus évident. Il est remarquable que les bâtiments industriels possèdent un charme visuel indéniable : celui du sériel, celui du gigantesque, les lignes et formes simples, les systèmes complexes et géométriques, même les matières et les couleurs. C’est le second objectif de ces clichés, mais aussi important que le premier, que de révéler la beauté des friches et des usines, et de leur environnement, que nous voyons tous les jours sans y prêter plus d’attention. 

Chacun y trouvera donc, je l’espère, son compte de souvenirs, de découvertes, l’envie de retourner voir sur le terrain ces “monuments” et de sentir encore l’atmosphère si particulière du Val de Fensch et de ses environs. Mes remerciements vont naturellement à l’équipe des « Trois Verres » qui a l’extrême gentillesse d’accueillir cette exposition.